safran7Vous connaissez sans aucun doute l'histoire de Boucle D'Or. Outre le fait que ma couleur capillaire est pile poil dans le thème, j'ai d'autres points communs avec elle. Souvenez-vous ... les trois bols sur la table : le grand bol, le moyen bol et le petit bol...

... c'est très précisément ce qui m'est arrivé avec le pantalon Safran (Deer and Doe). Jugez plutôt : le premier fut bien trop grand, le second fut bien trop petit, le troisième était bon. Depuis j'en ai cousu un quatrième (le beige de cet article), cousu et jeté le cinquième (un coup de ciseau mallheureux après deux jours de travail) et le sixième est en jean, c'est celui que je vous présente.

safran6Le patron, tout d'abord. A force de me lire, vous savez que j'aime beaucoup les patrons Deer and Doe. Je n'ai jamais été déçue des coupes proposées, et ai toujours loué la clarté des explications. Il suffit d'être patient(e), de bien lire les explications... aïe... c'est là que ça coince parfois.

Exemple : la nature et la qualité du tissu. Pour ce pantalon serré, l'élasticité du tissu est primordiale. Le jean que je porte sur cette photo est coupé en 42 après un essai malheureux en taille 40 (mon numéro 2). Le tissu est chouette, mais peu élastique. Je ne sais pas si mes explications sont très académiques, mais au fond j'ai triché sur la taille pour compenser la faiblesse d'élasticité de ce jean.

Ma MAC étant toujours en réparation (et le réparateur m'annonce 700 euros de frais... gloup. Elle y est toujours), je ne peux pas faire de boutonnières, j'ai opté pour des boutons métalliques qui se fixent au marteau. Vaut mieux quand même s'exercer avant, parce qu'une fois que c'est fait, pour retirer ça, bon courage...

safran10Je suis très contente de moi, les finitions sont au top (enfin presque j'ai mis les passants à l'envers mais chut... ne le dites pas), mais persistent quand même des plis disgracieux au niveau des genoux, que ce soit devant ou derrière. J'ai pourtant raccourci mon pantalon dans les règles de l'art pour obtenir un 7/8ème, tout en élargissant légèrement la largeur du mollet (eh eh... courir après 670 chérubins déchaînés, ça entretient, je vous dis que ça...). J'imagine que cela n'est pas suffisant mais je demanderai à la conceptrice du modèle, elle aura sans doute un avis avisé sur la question.

safran8Vous aurez sans doute reconnu la petite veste de l'article précédent, qui vous a plu semble-t-il. J'ai cependant ôté les basques. A l'usage, le tissu ne convenait pas et elles me gênaient. J'ai heureusement récupéré une chute pour terminer la veste, et posé un galon ancien teint à la maison. Elle est parfaitement assortie à ce jean très foncé. Un morceau de velours crème trèèès trèèès doux patientait dans mon armoire à trésors. Quelques tours de surjeteuse et me voilà avec un t shirt doux, si doux... En revanche, pas de patron particulier pour celui-là : c'est un patron maison, bidouillé au fil du temps, et que je peux réaliser les yeux fermés.

safran1Mon Safran beige (et donc le numéro 4 si vous avez bien tout suivi) est réalisé depuis déjà plusieurs semaines. Il a été lavé, et relavé, et ma foi, a relevé le défi du pantalon facile à vivre et agréable à porter.

Un ajout de dentelle tout en bas mérite d'être revu, à force de lavages, ça pendouille. Je vais y remédier. Pour le reste, rien à redire, si ce n'est qu'avoir un pantalon parfaitement ajusté, quel confort ! Je ne souffre plus de l'éternel problème de la ceinture qui baîlle dans le dos, et dont les bourrelets me font mal quand je m'adosse.

safran12Celui-là est en taille 40, le tissu est très élastique. Là vous le voyez à peine sorti de la machine, mais au bout d'une heure, j'ai déjà plus d'aisance. Encore heureux, car ce que je lui demande c'est d'être avant tout confortable au quotidien sans pour autant s'avachir. Croyez-moi sur parole, il tient toutes ses promesses.

On parle souvent de l'épreuve de la pose de la fermeture éclair. Pour ma part, je réalise ce pantalon en deux étapes : la coupe du tissu, le surfilage (une manie chez moi), et toutes les étapes en m'arrêtant à la fermeture, justement. Je reprends le lendemain matin, quand je suis à peu près fraîche, pour ne pas commettre de bêtise.

safran14Comme vous pouvez le constater, les plis disgracieux au niveau des jambes sont très présents. Je pense qu'ils sont dûs à ma morphologie et non au modèle.

Pour accompagner ce Safran, j'ai cousu un Wanted, de Vanessa Pouzet. Celui-là, je l'ai tellement réalisé que je ne les compte plus.

safran2Je le trouve toujours aussi seyant avec son encolure carrée, un peu technique à réaliser mais si on s'applique, ça passe.

Le tissu vient de chez Bennytex, et fort heureusement, j'en ai assez pris pour contenter aussi mon Grand Grand qui a passé commande pour un t.shirt manches longues. Je porte le tout avec un petit gilet noir, ça cache un peu la tache jaune sur la poche gauche arrière, la faute à ... moi qui n'ai pas fouillé toutes les poches avant le lavage...

Un long, très long post aujourd'hui, sans doute à la mesure de ma satisfaction à avoir réussi l'Epreuve du pantalon. Hormis les sous-vêtements, c'était la seule pièce que je ne savais pas réaliser dans ma garde-robe. Etant donné que suis toujours en pantalon, vous aurez mesuré ma frustration ! Je vais sans doute en refaire d'autres, avant de passer à un autre modèle. Je louche vers le Port Trousers de Pauline Alice mais il me semble qu'il est taille basse... quel est votre avis sur la question ?

Bonne fin de journée...

Boucle D'Or