DSC_3791Le moins que l'on puisse dire, c'est que le Plantain pousse bien sur la blogosphère, et tendrait même à se répandre à une vitesse foudroyante.

Seulement voilà : je n'avais jamais cousu de jersey. Et donc rien en stock. Quoique... une collègue m'avait donné un lot de tissus, et celui-là était resté tout en dessous. Un jersey assez épais, dont je ne connais pas la composition. Quant à la couleur, pas besoin de vous faire un dessin : pas vraiment ma tasse de thé. Toujours au fond de l'armoire, une dentelle écrue, légèrement élastique :

tissuCela étant, le Plantain, généreusement offert par Deer and Doe, semblait remporter tous les suffrages de satisfaction. Alors on télécharge, on imprime, on scotche les feuilles et on découpe à la bonne taille, un 42 pour moi.

J'ai quand même un peu paniqué quand il a fallu monter l'encolure. Une grande première pour moi, même si les explications sont très bien faites, rien à redire de ce côté. C'est plutôt ma comprenette qui est un peu laborieuse. Autant l'avouer : l'encolure godait de partout, rien de propre... Je me désolais, en me disant que j'étais la seule visiblement de la blogosphère à avoir planté le Plantain... oui, jeux de mots vraiment mauvais, mais c'est tout ce que j'ai en stock pour le moment. Ne voulant pas abandonné, j''ai poursuivi, cousu, repassé et finalement... eh bien moi aussi je suis très contente de mon Plantain.

boutonsQuelques petits boutons de nacre pour finaliser l'encolure, et ce que j'avais initialement destiné à n'être qu'un brouillon va sans doute rejoindre la garde-robe. Je vais tenter ma chance la prochaine fois avec un jersey plus léger à base de coton.

Bon dimanche...

Senami