TSGillou3Non, contrairement à ce que vous pensez je ne suis pas à Cuba...

TSGillou6... mais lorsque j'ai vu ce tissu, j'ai pensé immédiatement à mes fils. Ce panneau a vraiment été un coup de coeur, ses couleurs sont au diapason du temps ce week-end. Les teintes fleurent bon les vacances d'été.

TSGillou4Sur la bête, ce n'est pas mal non plus... Pour le patron, j'ai repris celui que je fais toujours (je songe quand même à me renouveler), le t.shirt à col rond du livre de Christelle Beneytout, Casual wear pour hommes.

Le tissu se vend au panneau et je vais vous présenter le dos, mais en ce qui concerne la quantité de tissu, franchement, c'est juste. Je n'ai fait qu'une taille 42, et pourtant il ne me reste que des lambeaux. J'ai dû ruser pour faire le col. Force a été de piocher dans le stock de jersey, mais le vert que j'ai choisi s'harmonise bien avec le reste. (prix du panneau : environ 20 euros).

TSGillou5Le dos est très chouette aussi, et l'ensemble mérite d'être découvert. Mon Grand Grand est ravi, mais je savais déjà que ce type d'imprimé lui conviendrait. Le tissu est un jersey acrylique, je n'en suis pas certaine, mais ce n'est pas du coton. L'an passé j'ai déjà utilisé cette matière (souvenez-vous clic ).
TSGillou2Je peux donc affirmer que ce tissu est de bonne qualité, que les teintes résistent aux lavages... et à la vie mouvementée qui est la leur.

Etant donné que mon Grand Grand était là, qu'il m'a proclamée officiellement Grande Pourvoyeuse de T-shirts, j'en ai profité pour vite vite lui en faire un autre. Le tissu est à rayures menthe-chocolat, et j'ai joué de ma Scanncut pour y ajouter de petites étoiles en kibrille.

TSGillou1Il y en a devant, dans le dos et sur les bras. Le modèle est tiré du même livre de Christelle Beneytout, mais avec une encolure en V.

TSGillou8Je vous laisse pour aujourd'hui en vous souhaitant une douce et belle semaine.

Le temps fut si doux ces derniers jours qu'en quelques heures, le lilas est passé du stade des bourgeons de fleurs à des fleurs quasi épanouies... Je vais guetter l'arrivée des pluies pour le cueillir avant qu'il ne se gâte.

Je termine en vous indiquant que j'ai cédé aux sirènes d'Instagram, où vous pouvez me retrouver en tapant : atelierdesenami.

A très vite.

Senami