albert2Voilà l'automne qui s'est bien installé. L'hiver se fait déjà annoncer. Pour moi ce ne sont pas des saisons tristes, elles marquent tout simplement l'Arrivée des Ours.
Petit rappel des épisodes précédents : il existe une contrée lointaine, l'Oursonnie du Nord, découpée en deux provinces (le Pays d'en Haut et le Pays d'en Bas) où vivent des ours particuliers. Ils naissent, comme tous les ours, dans une tanière, sous la garde attentive de leurs parents. Lorsque l'hiver vient, ils doivent appliquer le dicton local : "tanière enneignée, petons congelés".

albert6C'est le moment que choisissent beaucoup d'ours déjà grands pour effectuer leur grand tour. Le grand tour consiste à partir d'Oursonnie du Nord pour aller au devant du vaste monde afin d'y glaner un maximum de connaissances. Les plus jeunes partent sous la houlette d'un ours plus âgé.

C'est le cas d'Albert, l'ourson blanc. Il s'agit déjà d'un ourson adolescent, un peu dégingandé, embarassé avec des membres qui ont grandi un peu trop vite pour lui. Pas simple dès lors de marcher correctement quand on a des pieds qui annoncent un grand et bel ours.

albert5Albert a été chaudement vêtu par sa maman un tantinet inquiète de voir ses deux enfants partir d'un seul coup de la tanière. Elle lui a mis pour l'occasion un beau chandail de lainage gris, les boutons de nacre du Grand Oncle Lucien, dont le grand Tour fut fameux. Maman Ours n'a pas oublié le bonnet et l'écharpe pour s'assurer de la bonne santé de son petit...

albert4Albert est bien un peu intimidé. D'un naturel doux, il regrette parfois un peu la chaleur de la tanière, même si l'excitation de la découverte du monde l'emporte finalement.

Cela étant, Albert n'est pas seul. Il a été confié à sa grande soeur, à peine plus âgée que lui mais déjà tellement raisonnable....

albert3Rosae est calme et discrète, mais reste très attentive à ce qui l'entoure.

Très coquette, elle arbore fièrement les attributs de son prénom, auquel elle ajoute un "e"final car Rosae se pique d'étudier le latin. Pourquoi ? Je dois vous dire que cela reste un mystère pour moi. Rosae est très polie, de très bonne volonté mais peu loquace.

albert7Sa bouille toute ronde et pleine appelle la tendresse et suscite les effusions. Elle se laisse par ailleurs faire avec beaucoup de grâce. Elle ne quitte guère du regard son jeune frère, attentive aux besoins d'Albert mais je la soupçonne quand même de veiller à ce qu'il se comporte correctement. Sa gourmandise l'inquiète un peu : les ours qui arrivent chez moi semblent goûter les croquettes des chats, et c'est bien là que les choses se corsent. La concurrence est rude, même si pour le moment, le calme règne. Chacun occupe son territoire et observe l'autre...

albert1

Dernière précision : Albert est réalisé dans une maille polaire, douce si douce... Rosae est née d'un pull pour homme que j'ai patiemment feutré.

Je sais bien, moi, que ces arrivants ne font que précéder d'autres visiteurs. Cela fait maintenant quelques années que cela dure, et je n'ai toujours pas compris pourquoi ils ont élu domicile chez moi. A en juger par les réactions de mon entourage lorsque je leur parle d'Oursonnie du Nord, je dois faire un peu peur quand même....

Je vous laisse, je dois nourrir tout mon petit monde...
Senami