dentelle15Une fin d'année difficile, une fatigue générale et l'obligation de se recentrer sur l'essentiel... Certaines d'entre vous ont été inquiètes de ne plus me voir sur la Toile et je les en remercie... mais tout va bien maintenant alors revenons à nos couseries.

dentelle13

Il y a quelques années, j'ai acheté un petit haut dans une grande enseigne, et lorsque je l'ai ressorti, Monsieur s'est exclamé : "ce n'est quand même pas toi qui a fait ça ?". Il y a des défis que je ne peux pas ne pas relever. C'est comme ça. 

dentelle2

Revue des détails : un joli coton en surimpression blanc sur blanc, avec des petits grains de riz qu'on ne voit que de près. A cela ajoutez des dentelles anciennes, que j'ai enfin sorties de mon stock parce que là il fallait sortir l'artillerie lourde. Toutes les coutures ont été surfilées. 

J'ignore la provenance de ces dentelles anciennes, que j'ai lavées avec précaution à la main, mais qui malgré tout semblent solides. Pour l'entre-deux ajouré sur le devant, j'ai tout simplement coupé le devant plus court, et rajouté une bande de tissu en dessous de l'entre-deux. Des coutures au millimètre près, je vous le dis...

dentelle9

Pour le plastron, j'ai encadré l'entre-deux qui sert de fil rouge à l'ensemble, par de la dentelle anglaise (mécanique). La difficulté pour le choix des dentelles était de trouver le juste équilibre et surtout la bonne teinte. On a beau laver et blanchir les dentelles, elles n'ont pas toujours la même teinte une fois sèches.

dentelle6

Les manches sont elles aussi ornées de la même dentelle. Elles arrivent au dessus du poignet. 

Pour le modèle du vêtement, j'ai travaillé au pifomètre. Je suis cependant contente de moi, tout tombe très bien, même l'encolure terminée au biais du même tissu. 

Mon pifomètre était cependant un peu brouillé ce jour-là : c'est un peu court pour moi. J'ai un buste plus long que la moyenne (un médecin a même cru que j'avais une vertèbre de plus, il paraît que cela arrive), et du coup cela tasse un peu ma silhouette. 

Alors si l'une de vous craque sur cette tunique,  je la mets en vente, il vous suffira de me contacter "via l'auteur". 

Pour me faire pardonner de mon silence prolongé, je partage avec vous quelques unes de mes couseries :

IMG_1705

un tee shirt pour ma Grenouille, noir cela va de soi (elle ne port que du noir ou presque...). Le modèle est intéressant car il marie le jersey pour le corps du vêtement au tissu de coton pour l'encolure. 

IMG_1702

C'est sympa parce que ça permet aussi de garder de côté les innombrables chutes de tissu que nous gardons toutes sans savoir toujours qu'en faire. Ce qui est bien aussi c'est qu'on peut apporter un peu de fantaisie à un vêtement pour lequel on utilise du jersey uni. Il faut dire que là où j'habite, le choix et plutôt restreint, les possibilités d'ajouter de la fantaisie sont les bienvenues. 

Le modèle est issu de la revue Maison Victor. (si l'une d'entre vous  veut quelques indications sur le numéro de la revue, je peux chercher...)

gi1

Vous aviez vu le tee shirt de mon Grand Petit (la poule...) voici celui de mon Grand Grand. Coup de coeur pour cet éléphant magnifique de douceur et de puissance en même temps, avec cette oie couronnée improbable sur la tête. (Couronne... Grande Bretagne... Reine... vous voyez le lien ?).

gi3

Comme pour la poule, je n'ai pas eu de tissu coordonné à ce panneau unique. J'ai choisi du jersey gris pour rappeler l'éléphant, et travaillé les manches bicolores pour un effet rigolo et arlequin. 

Le modèle est celui du livre de Christelle Beneytout.

Quand on voit arriver mon Grand Grand, on n'imagine pas un instant ce qu'il y a dans son dos. Effet surprise garanti. 

Je vous laisse sur ce long article, et vous promets de revenir très bientôt.

Senami