etagere5Depuis que je vis travaille dans mon atelier, j'ai beaucoup cousu. En remettant à plus tard les projets que j'avais en tête pour l'aménagement.

etagere3L'importante consommation de bols (de graaands bols) a rendu le coin thé indispensable. Et puis j'ai une petite collection de très jolies tasses, offertes par mes proches ou par vous (merci encore Ghislaine).

etagere1Posées sur un meuble en attente de coups de pinceaux, mes tasses et leur soucoupe risquaient gros... alors je me suis enfin décidée à transformer l'imposante étagère chinée dans une brocante, il y a déjà un bon moment.

Réalisée dans un bois exotique, elle était d'une couleur brune indéfinissable. Il a fallu bien des ponçages et des couches de préparations pour l'amener vers le blanc souhaité.

Je n'insisterai jamais assez sur l'importance du ponçage, avant la pose de la peinture, et entre les couches...

etagere2Il y avait un petit médaillon métallique avec le nom du fabriquant de l'étagère. Bien que peint, on le voyait clairement. Dans mon joyeux bazar j'ai trouvé une breloque à coller dessus. Quand on ne peut pas dissimuler quelque chose, il faut le mettre en valeur.

etagere4Deux chevilles solides dans le mur, et voilà. Seul léger regret : le papier peint ne met pas assez en valeur l'étagère, mais je suis satisfaite du résultat. Je ne bute plus sur cette étagère qui traînait dans un coin, et je ne risque plus de casser ma jolie vaisselle.

etagere6Petit à petit chaque objet trouve sa place. Promis, je vous y invite bientôt, dans mon atelier...
Une tasse de thé, ça vous dit ?

Bon week end à toutes et à tous.

Senami