juil4énième Datura (Deer and Doe) me direz-vous. C'est vrai. Je ne les compte plus mais que voulez-vous, je suis faible... Celle-ci est un peu particulière cependant.

juil6Ma cousine Brigitte avait récupéré un chemin de table en toile de Jouy, qu'elle m'avait donné pour découper le tissu. Un chemin de table, ce n'est pas très large, mais comme il me plaisait énormément, j'ai décidé de m'en servir pour me faire un vêtement. La Datura s'y prête à merveille, en triturant un peu le modèle et en l'adaptant.

juil5Ne pouvant faire une largeur complète, j'ai fait le dos comme préconisé sur le modèle de base, et j'ai fait le devant comme le dos c'est à dire en deux parties.

Pour la partie supérieure j'ai récupéré un morceau de lin avec la même teinte de base. J'ai également ajouté des manches 3/4. Pour cela j'ai pris les manches de la chemise Bruyere et les ai adaptées sur la Datura.

juil7

Le dos de la tunique est légèrement plus long que le devant. Une différence de coupe au départ, que j'ai réadaptée et j'en suis satisfaite.

Je me suis beaucoup amusée avec les chutes de tissu : en utilisant les bords du chemin de table qui me restaient, j'ai réalisé un petit col, en calculant bien pour que l'ourlet d'origine me serve sans y retoucher. Idem pour les poignets de manches.

De jolis boutons chinés sont venus compléter l'ensemble. Pour la porter j'ai taillé un pantalon court en suivant le modèle Phoebe (Citronille), déjà plusieurs fois utilisé.

Pour conclure, je suis ravie de ma réalisation, d'avoir joué à résoudre les problèmes techniques posés par le peu de tissu à ma disposition.

juil2Je partage un autre gâteau de mon fiston, fier comme Artaban d'avoir vu ses réalisations en vitrine de la boutique.
Ce gâteau tombe à pic car nous avons beaucoup de choses à fêter : le CAP de pâtissier de mon Grand Petit (à la recherche d'un apprentissage en boulangerie sur Rouen... si vous avez une piste...), le CAPES d'anglais de ma Grenouille... (que je suis fière de vous mes enfants, de votre opiniâtreté en dépit des difficultés, de votre volonté et de votre sérieux !), mais aussi le BAC de ma nièce Célia (Bravo !) et le DNB de mon neveu Baptiste (terminé le collège... tu vois ce que je veux dire ?). Ayant reçu la nouvelle de mon fils et de ma fille à deux heures d'écart, je ne vous raconte pas l'ascenseur émotionnel...

juil10Enfin, je ne peux terminer cet article sans vous remercier, les filles, de m'avoir envoyé vos jolies cartes postales qui ont rejoint mon pêle-mêle dans mon atelier : Nathalie, Teï, Sylvie, Ghislaine...

juil11Ghislaine : merci du fond du coeur pour cette tasse magnifique que tu m'as envoyée... je sautais comme une sauterelle dans le salon le paquet -précautionneusement- enfermé dans mes bras. Une gamine... Cette tasse est magnifique, et qu'elle vienne de ta collection personnelle me la rend encore plus précieuse...

Le prochain article qui sera publié le sera en mon absence car je pars... je ne vous dis pas où, ni pourquoi. Si vous aimez les belles histoires, vous le saurez dans le prochain épisode, sinon, il faudra patienter jusque mon retour pour une autre couserie.
Bonne fin de semaine...

Senami