table5Le ton est donné : rien de plus personnel que cette table basse, faite pour mon Grand Petit qui déploiera ses ailes dans deux jours, pour installer ses petites affaires dans son Chez Lui.

Il lui manquait une table basse, qu'heureusement j'avais en stock. Ma cousine Brigitte (celle du message précédent, quel hasard...) avait gentiment fait les poubelles pour moi et récupéré une table basse très... comment dire ? Fatiguée.

Elle avait d'abord été vernie, puis peinte en blanc, à grands coups de pinceau, maladroits et peu soignés.En termes clairs : franchement disgracieuse.
table1En cours de ponçage, ça donne ça... A quatre mains, avec le Grand Petit, nous avons poncé soigneusement, et surtout gratté à la lame de couteau, méticuleusement et doucement. La ponceuse est venue égaliser la surface du bois. Il a fallu quelques points de colles, et quelques tours de vis pour qu'elle cesse de gigoter dans tous les sens.

table4Une fois ôtées les couches de peinture (et sans doute de la glycéro...), le bois s'est révélé assez joli. Il ne s'agit pas de bois massif mais de placage, mais qu'importe.
Les pieds ont été grattés aussi mais sans aller jusqu'au bois car je savais que je les peindrais en noir mat. en revanche, je voulais donner au plateau un aspect vieilli.

table9La peinture mat appliquée, et après le séchage de rigueur, j'ai passé une couche de cire, pour donner du lustre à l'ensemble, mais sans le côté brillant du vernis, que de toutes les façons je n'aime généralement pas.

table7Je voulais donner à cette table un accent masculin et en même temps sobre, qui puisse se patiner dans le temps, et accompagner son propriétaire. Je suis partie d'une étiquette de vin, en l'arrangeant ... un peu. Le jour où on récoltera du bon vin en Normandie n'est pas encore arrivé, donc point de grands crus, mais qu'importe.

Mon Grand Petit ne peut partir dans sa nouvelle vie avec son chat Figaro. Raison de plus pour l'afficher fièrement, à la fois dans le titre, et dans les silhouettes de chats. Un médaillon central encadre les initiales de Monsieur, avec son année de naissance ("Maison fondée en 1998") et l'année de son envol ("cuvée 2015"). Deux couches de cire teintée, la même que son fauteuil Planteur, et voilà le résultat...

Bonne journée

Senami