coussin n°6-3Le gris, triste ? Mais non, pas du tout, surtout sous le magnifique soleil de Normandie, en ce premier novembre. Une rose que j'offre tout naturellement à ma mère, née en ce jour (et ne lui dites surtout pas que c'est le jour des cimetières, elle vous répondra que non, la fête des défunts c'est le 2 novembre... non, mais.)

Ce coussin est lui aussi réalisé dans un patchwork de tissus divers, avec comme fil conducteur le gris et le taupe.

coussin n°6-2Les tissus choisis sont divers : des carreaux, des pois, des fleurs, des boutons de roses...

La rose centrale est encadrée par un galon couleur taupe, pas forcément pour cacher les coutures, mais pour structurer un peu l'ensemble...

coussin n°6-1Le coussin qui s'est glissé à l'intérieur manque un peu de gonflant... Pour ce qui est du dos, je vous l'épargne, il est réalisé dans un drap ancien blancn avec une ouverture portefeuille.

coussin n°5-1Voici son copain, sans le gris cette fois. Toujours un assemblage de tissus, qui m'amuse beaucoup. Je passe des heures (si, je vous assure) à poser, épingler, réfléchir, boire un thé, et repositionner... pas très productif tout ça, mais si intéressant !

Cette fois j'ai opté pour la toile de Jouy et sa

 

charmante scénette bucolique. Encore des pois et encore des rayures. Pas de galon cette fois, mais des dentelles anciennes superbes, fragiles et rescapées d'on ne sait où. Je suis heureuse de voir que ces morceaux qui gisaient dans une caisse sale sur une brocante ont finalement trouvé une place honorable sur ce coussin, et sauront se faire apprécier.

coussin n°5-2Allez, je vous montre quand même le dos du coussin (un peu froissé mais il était bien rangé dans un sac à l'abri des petits malins au pattes pleines de poils qui cherchent un endroit confortable pour dormir... eh, là je parle des chats !).
En parlant de chat, Figaro grandit bien. Il a aujourd'hui six mois, c'est un chaton facétieux et joueur, très câlin et qui "parle" beaucoup. Bref, le compagfigaro7non idéal.

Je vous souhaite une belle journée ensoleillée autant que possible...

Senami