robe9Si les petites filles grandissent trop vite, elles le font avec grâce et coquetterie... Ma nièce a soufflé une bougie de plus, et je lui ai promis une jolie robe. Rose, cela va sans dire, encore qu'elle est prévenue que la prochaine fois je change de couleur.

Une robe donc, mais une robe qui ne se contente pas d'un seul été, d'autant qu'en ce moment il me semble que c'est l'automne qui a pris de l'avance.

robe3Une robe  qu'elle peut mettre encore et qu'elle pourra peut-être porter à la rentrée, mais dont elle profitera encore l'an prochain. J'ai donc choisi une robe taille basse, volontairement un peu grande d'épaules, un peu longue, une robe qu'elle pourra porter l'an prochain à coup sûr. Actuellement, elle lui arrive plus bas que les genoux, elle pourra la porter au dessus lorsqu'elle aura grandi.

Du rose, soit, mais pas n'importe lequel. Un rose un peu passé, tendre, en positif/négatif pour le corps et les manches, et un tissu fleuri pour la jupette.

On n'oublie pas les froufrous et les détails :

robe5Les petites étiquettes contrastées, choisies dans un dégradé de gris. Il faut vous préciser que la demoiselle a toujours eu l'habitude, depuis qu'elle est bébé, d'entortiller les doigts dans les étiquettes de ses doudous. Un petit coup de blues à l'école ? Ni vu ni connu, personne ne connaît son petit secret... Elle m'a fait quand même fait remarquer que mes efforts étaient louables, mais que je les ai faites un peu petites, les étiquettes. Fera mieux la prochaine fois...

robe6Les tissus sont contrastés et les coutures sont cachées avec un joli croquet rose. Une petite finition qui ne saute pas aux yeux tout de suite, mais ce sont ces petits détails que j'aime particulièrement, qu'on découvre petit à petit...

Dans le dos, la belle a un joli noeud d'organdi, léger comme un souffle d'air, qui s'envole lorsqu'elle court et quand le vent vient s'en mêler... Des ailes de papillons, qui s'animent comme des bulles de savon...

robe8C'est un petit détail charmant que j'aime particulièrement : on regarde souvent le devant d'un vêtement, en oubliant qu'on est tout aussi souvent regardé de dos...

Les feuilles des arbres jonchent le jardin, et le soleil se fait frileux. Tout ceci fleure bon la rentrée et l'automne aux odeurs d'humus...

Bonne journée

Senami